09 mai 2015 ~ 2 Commentaires

Grimm, saison 4: Dernier sprint

Grimm - logo

 

Grimm, saison 4: Dernier sprint

Je prends du retard, je prends du retard… mais ma vie est pourrie en ce moment, alors j’ai une excuse. Enfin, bref, tout cela pour quoi?

Ces derniers temps, Grimm part dans un direction qui peut soit être complètement géniale, soit complètement dévastatrice. De mon point de vue en tout cas.

GrimmMarchause« Maréchaussée » rappelle le bien aimé conseil wesen à notre mémoire… qui a une très très bonne idée: le coupable que recherche Nick cette fois-ci est en fait un chasseur de primes qui poursuit ceux qui ne suivent pas le code, et, pour diverses raisons, le nom du grimm finit par se retrouver sur la liste noire du conseil. Mettre Nick Burkhardt sur une liste noire, vraiment? En général, il s’occupe des problèmes wesens du coin et laisse les wesens innocents tranquilles, alors… pourquoi?

De son côté, Juliette ne sait toujours pas quoi faire de ses nouveaux pouvoirs. C’est principalement la peur qui semble la dominer. Peur pour l’avenir, pour son couple, pour sa vie. Après tout, un grimm et une hexenbiest, qu’est-ce qui pourrait déraper?

On revoit aussi un personnage apparu il y a bien longtemps dans « Trial by Fire », comme Nick et Hank enquête sur un crime impliquant un incendiaire professionnel, et qu’ils ont besoin de l’aide d’Orson, un wesen qui avait cherché sa vengeance d’une manière explosive… et qui n’avait pas exactement plu à Monroe. Après, c’est vrai, tout le monde a le droit de vouloir une vengeance. Sauf qu’en général, on évite quand elle implique de trucider des gens. Contrôler ses pulsions, tout cela… ce qui fonctionne plutôt bien comme ils finissent par tous travailler en équipe.

GrimmTrialbyFire

Et le coupable a explosé après qu’on lui ait tiré dessus avec des pistolets à eau… Non, on ne peut décemment pas mettre cela dans un rapport de police.

Et Juliette finit par avouer sa… situation à Nick, ce qui m’a d’abord soulagée. Je craignais qu’encore une fois, on ait droit au j’attends-trop-longtemps-et-quelqu’un-le-dit-à-ma-place, et qui amène toujours beaucoup trop de drama, tu-sais-ce-que-cela-fait-de-l’entendre-de-quelqu’un-d’autre et compagnie.

Sauf que.

GrimmBadLuck

Sauf que ce n’est pas facile pour Nick, même si quand il se rend chez Henrietta dans « Bad Luck » et apprend qu’il n’y a pas de solution, il veut tout de même essayer d’empêcher leur amour d’être détruit. Juliette le voit, hésite…

Mais au moins, on sait pourquoi le sang de grimm ne peut pas tuer la partie d’elle qui est hexenbiest, puisque Adalind, à l’origine de tout ce bazar, a été en quelque sorte immunisée.

Et puis, rajoutons-en une couche: Adalind est de nouveau enceinte, et de Nick cette fois. C’est le risque, aussi, à coucher de tous les côtés pour parvenir à ses fins. On peut s’attendre à de beaux problèmes, évidemment, avec le duo d’hexenbiests qui se détestent bien plus que cordialement et Nick, le pauvre grimm, au milieu.

Oups.

« Double Date », en tout cas, donne bien l’impression que l’on veut en finir avec le couple Juliette + Nick. Si même ils parviennent à rester amis, le romantisme paraît en prendre un coup. Juliette redeviendra-t-elle humaine? Sera-t-elle tuée dramatiquement? Ira-t-elle refaire sa vie?

Entre temps, on a droit à un wesen très particulier, qui alterne deux personnalités, même, deux corps, celui d’un homme et celui d’une femme. Petite question: est-il bloqué en mode féminin en cas de grossesse? Si non, ce doit être très bizarre.

GrimmHeartbreakerDe toutes façons, ce n’est pas comme si l’on ignorait à quel point être un wesen peut parfois être… vous savez… pas pratique. Et dans « Heartbreaker », on peut bien voir à quel point certains wesens ont la vie pourrie. Genre, tu m’approches avec des intentions peu catholiques, tu meurs, que je le veuille ou non. Pratique pour la reproduction. Une version de la mante religieuse, mais en victime plus batracienne. Heureusement, la jeune fille ne s’en sort pas si mal, bien qu’elle semble avoir de sacrés problèmes dermatologiques.

Il me reste donc à dire que le nouveau royal qui vient en ville est particulièrement arrogant, qu’il croit être plus fort que le capitaine Renard, alors que ce dernier a simplement des problèmes de visions et de saignements intempestifs qui l’empêchent d’être vraiment efficace, et que son idée à peine masquée, dans « Hibernaculum », de tourner Juliette contre Nick, ne risque pas de le rendre plus aimable.

En parlant de Juliette, elle semble déterminée à ne plus utiliser son cerveau, et se défoule dans une vengeance qui ne pourra que mal finir.

Son idée de tuer Adalind, je la comprends. J’y ai pensé, moi aussi, parce que la demoiselle est toujours en train de pourrir la vie de quelqu’un,volontairement ou pas. Mais ce n’est tellement pas Juliette… Et puis les conséquences, tout de même.

Peut-être qu’être une hexenbiest conditionne les femmes les plus douces à être de vrais hexenbitchs? Si c’est le cas, alors Adalind a une excuse. Si non, alors Juliette n’en a pas.

Pas joyeux, tout cela…

<— Grimm, saison 4: A mi-chemin

Grimm, saison 4: Final —>

2 Réponses à “Grimm, saison 4: Dernier sprint”

  1. Ah, j’aimerais ton avis sur la fin de la saison !
    Tout fiche le camp… même l’amour !

    • Je vais bientôt m’y remettre. J’avais des exams, saletés ambulantes, vraiment, puis la fatigue, et la fainéantise…
      Et oui, la fin de la saison est terrible.


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Martinanana |
Tutodecopeopleconseil |
Gossip Girl Saison 7 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Meilleurssitesstreaming
| Touche pas à mon Blog
| Nancejones86