10 février 2015 ~ 0 Commentaire

Suits: Retour sur la saison 2

Suits - logo

 

Suits: Retour sur la saison 2

Harvey et Mike faisaient un boulot d’enfer dans la première saison, et ce n’est pas près de changer. Les choses ne sont pas simples pour autant, comme, Trevor n’ayant pas pu s’empêcher d’être un salaud, Jessica Pearson sait pour l’imposture de Mike. Non seulement Harvey va devoir choisir entre lui avouer qu’il savait depuis le début ou virer le jeune homme, mais en plus, Daniel Hardman revient au cabinet après la mort de sa femme.

Dire que les relations sont tendues entre les deux associés gérants est un euphémisme. Dans la bataille entre les deux géants, protéger Mike, tout comme toutes les autres personnes qui ont décidé de garder son secret, n’est pas la chose la plus facile à faire.

Suitssaison2

Il s’avère que Hardman est loin d’être un ange, et que s’il s’est retiré cinq ans plus tôt, c’est parce que Jessica et Harvey avaient découvert qu’il volait Pearson Hardman pour entretenir sa maîtresse, une de ses collègues, alors que sa femme dépérissait…

SuitsFunerals

Ce qu’il annonce à tous les associés et collaborateurs, histoire de bien montrer qu’il a changé, maintenant.

Le truc, c’est que l’on aurait presque pu y croire. Dès le début, il fait montre de bonne volonté, bien qu’il ait pris soin de commencer avec une légère mesquinerie, qu’il dénonce de lui-même plus tard, pour défendre son honnêteté.

Bientôt, les événements poussent Harvey à s’inquiéter pour lui-même, plutôt que pour Hardman, car il est accusé de dissimulation de preuve par Travis Tanner, un avocat déjà rencontré auparavant qui a tendance à dépasser les limites de la loi, est persuadé que Harvey en fait autant, et veut sa vengeance sur lui.

A peine a-t-il réglé le problème de Mike en menaçant de partir lui aussi ( risque calculé, même s’il le nie, mais risque tout de même, et affirmation de son attachement que Harvey Specter ne prendrait pas pour n’importe qui ), que le voilà pris entre une lutte de popularité des associés gérants et un procès qui s’annonce très mal…

SuitsPunched

Un procès qui repose sur un mémo que l’avocat n’a jamais vu, lors d’un vieux procès, mais qui prouve que son client est responsable d’une mort. Un mémo que Tanner l’accuse d’avoir vue. Pour faire craquer le parti adverse, ce dernier va tout faire, et surtout tout dire, ce qui lui vaudra un poing dans la figure. Il fallait s’y attendre, un jour ou l’autre…

Et en effet, cette deuxième saison montre à tout le cabinet que le grand, l’insensible, le terrible Harvey Specter est humain, convaincant du même coup les autres qu’il n’est pas sans foi ni loi.

Car si Harvey ne cède pas aux provocations de son ennemi, enfin, pas de la manière dont Tanner le souhaiterait ( ce qui peut s’expliquer par le fait que, en vérité, il est innocent, mais bon, cela ne traversa pas la tête de Tanner ), c’est Donna qui craque quand elle découvre que la note de service était bien là, perdue au fond des documents. La panique la prend, et au lieu d’en parler à Harvey, elle la détruit.

On en arrive donc au moment le plus choquant: Donna Paulsen est renvoyée de Pearson Hardman. Vraiment. Donna.

Plus de Donna. Ouf, pas pour longtemps.

Pour voir comment l’accusé s’en sortirait au procès, le cabinet organise un faux procès, avec l’aide d’une ancienne conquête et collègue de l’accusé en question, Zoe Lawford. Tout le monde, elle incluse, Mike, Louis, essayent d’aider Harvey, qui a un peu du mal à le comprendre. Mais le résultat reste le même: si lui a du mal à s’ouvrir, tous s’en rendent compte, et c’est toute son image qui est transfigurée. Plus personne ne croit qu’il pourrait être coupable, et ce n’est pas rien…

SuitsMockTrial

Même Louis devient humain, cette saison… C’est terrifiant.

Harvey et Zoe, c’est comme Mike et Tess, une ancienne petite-amie: cela ne fonctionne pas. Pour des raisons différentes, certes, mais les deux personnages principaux sont un peu isolés pendant un certain temps, pas seulement du reste du cabinet, mais aussi entre eux.

C’est dire si les choses vont mal.

Heureusement, les choses vont s’arranger, mais pas avant d’avoir encore fait un plongeon vers le néant: après avoir fait abandonné Tanner par on ne sait quel moyen, Hardman regagne le contrôle du cabinet, dévoilant au dernier moment ses véritables intentions derrière les belles paroles. Pour cela, il a plus ou moins dévoyer Louis en lui offrant une position d’associé senior… ce qui pousse ce dernier a essayer de pourrir la vie de Harvey au maximum.

Vive l’injustice. Harvey n’a pas peut-être pas toujours été très gentil avec lui, mais il ne lui a jamais fait de réel coup bas. Quelques blagues, en plus des piques habituelles, mais son but n’a jamais été d’écraser Louis…

Dans un moment de colère, presque de désespoir, Harvey et Mike, qui vient de perdre sa grand-mère, se retrouve chez ce dernier, avant de se défoncer… Je suis contre la drogue, mais bon, ce n’est qu’une fois, dans un moment de détresse, cela passera. Surtout que, bon, Mike a du même coup appris ce qu’était ce fameux rituel avec l’ouvre-boîte et les punaises.

SuitsHighNoon

Panda!

Oh, et, au passage, les deux avocats se sont rendu compte que tout cela n’était qu’une arnaque de Hardman depuis le début, que le mémo était faux, bien que les faits aient été réels, et que l’homme avait tout planifié pour reprendre le pouvoir, rayer Jessica et Harvey de la carte symbolique de Pearson Hardman, et, en un mot, être un enfoiré de première.

La pilule ne passe pas pour les associés, et cette fois, adieu Hardman. Presque.

La paix revient au cabinet, si l’on oublie l’arrivée d’une nouvelle collaboratrice, Katrina Bennett, qui grince des dents face à Louis et face à Mike, et le renvoi de Harold Gunderson, ami de Mike. Il faut dire que le jeune homme ne s’épanouissait pas vraiment… Mike lui trouve un nouvel emploi, mais refuse de se mettre en danger pour lui conserver l’ancien, et il n’y a pas de quoi s’étonner. Un ami doit faire ce qu’il peut pour aider, mais il ne servirait à rien de se jeter sous le train avec Harold.

Et franchement, n’a-t-il pas déjà suffisamment à faire avec Rachel, Tess, Louis, son travail pour Harvey, et son secret?

Rachel, qui a finalement accepté de sortir avec Mike, mais un peu trop tard, puisqu’elle tombe sur lui et Tess… Tess, qui est en fait mariée, et qui n’apprécie pas qu’il lui ait dit que c’était fini, lui envoyant plus ou moins son mari pour le tabasser… Louis, qui est Louis, et tiens, d’ailleurs, s’est trouvé un alter-ego féminin…

Rachel, cependant, a enfin réussi son examen d’entrée, avec l’aide de Mike, mais n’a pas été prise à Harvard. Ce qui ne l’aide pas a affronté son père, quand celui-ci, avocat lui aussi, vient avec une plainte contre le cabinet, où l’avocat engagé étrangement s’appelle Daniel Hardman.

SuitsByePour stopper l’infection Jessica décide de fusionner avec Darby International, ce qui n’enchante guère Harvey, le tout résultant, aussi étonnant que cela puisse paraître, à l’apparition d’un fossé entre lui et Mike, car celui-ci a été obligé de choisir entre son travail et son patron… Sa confiance brisée en morceau, sa fierté blessée, Harvey se referme une fois de plus sur lui-même.

Néanmoins, il y a un point positif dans tout cela, en dehors de l’éviction définitive de Hardman: Rachel et Mike sont enfin ensemble, il lui a dit la vérité sur Harvard, elle l’a accepté.

Mais il ne faut pas se leurrer; plus rien n’est pareil à Pearson Darby. C’est une saison passionnante, qui se termine par plus d’amertume que quoique ce soit d’autre…

<— Suits: Retour sur la saison 1

Suits: Retour sur la saison 3 —>

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Martinanana |
Tutodecopeopleconseil |
Gossip Girl Saison 7 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Meilleurssitesstreaming
| Touche pas à mon Blog
| Nancejones86